le-monde-actuel.fr
Image default
Lifestyle

J’ai retiré un grain de milium sans aller chez le dermato

Pendant 2 mois, je me suis coltiné une petite imperfection sous l’oeil gauche. Flemmarde, j’ai décidé de me lancer un défi risqué : retirer un grain de milium sans passer par la case dermatologue. Le bazar a fini par se faire la malle, sans laisser la moindre trace.

Qu’est-ce qu’un grain de milium ?

Le grain de milium s’apparente à un kyste : il s’agit de cellules mortes agglutinées sous la peau et qui forment ainsi ce petit bouton blanc. Tout le monde peut en avoir, il n’est pas réservé à un type de peau en particulier. Il est fréquent chez les bébés, on l’appelle alors « acné du nourrisson ».

Sachez qu’avoir des grains de milium n’est pas grave : disons que ça n’est pas forcément le truc le plus esthétique qui soit. La formation du grain de milium est généralement causée par l’utilisation d’une crème trop riche, ce qui provoque l’accumulation des cornéocytes. Veillez donc à ne pas appliquer trop de crème sous l’oeil si vous êtes sujette aux grains de milium.

Le premier grain de milium de ma vie

Je l’ai remarqué un matin, un peu par hasard : « oh tiens, mais qu’est-ce que c’est que ce machin sous l’oeil ? ». J’ai tenté de gratter, en vain : le machin était bien accroché. J’ai chaussé mes lunettes pour y voir plus clair et le diagnostic fut rapide et sans appel : « grain de milium, ma poule ». (Non, je ne m’appelle jamais « ma poule », mais je trouvais ça cool pour l’article. Ou pas.)

Immédiatement, j’active mon réseau perso. Objectif ? Trouver un bon dermatologue à Paris, le mien n’exerçant plus. On m’envoie plein de recommandations, je remercie. Et « flemmingite » aigüe oblige, j’omets de prendre un rendez-vous. Les premiers jours, je m’en fous. Et puis, cette affaire me gonfle rapidement : c’est inesthétique à souhait et ce bazar est clairement impossible à camoufler avec du maquillage. Il faut que je trouve un plan B peu onéreux pour zigouiller ce truc moche – mais qui n’engage pas pour autant mon pronostic vital.

Retirer un grain de milium en douceur

J’aurais pu être tentée par l’aiguille stérilisée : mais je sentais moyennement l’affaire, j’ai rapidement écarté cette piste ô combien risquée et dangereuse. J’aurais aussi pu faire confiance à ma pince à épiler, elle aussi désinfectée au préalable. Mais soyons honnêtes, le grain de milium évoluait telle une moule enamourée de son rocher. Ca n’a pas marché, j’ai vite reposé la pince : de toute façon, cette idée est bête, ne la mettez pas non plus en pratique chez vous.

Alors j’ai réfléchi – oui, la blogueuse beauté est dotée d’un cerveau, en doutiez-vous ?! Et je me suis dit que comme cette difformité n’était rien d’autre qu’un amas de cellules mortes, ça finirait par partir avec le temps. Mais qu’une aide tout en douceur pourrait être la bienvenue.

Comment retirer un grain de milium, alors ?

Chaque soir, j’ai donc passé un gant de toilette sec sur mon grain de milium. Plus tard, j’ai même opté pour une vieille serviette de toilette hyper rêche que j’hésitais d’ailleurs à jeter. Eh bien, la technique a fort bien fonctionné. Au bout de quelques semaines, le grain de milium m’est « tombé » entre les doigts un matin, à l’application de mon maquillage. Hop, comme par magie : il était parti.

Prix de l’opération ? 0€ couplé à un peu de patience, tout simplement. Le simple fait de gommer la zone en douceur a fini par avoir eu raison de l’amas de cellules mortes. Le tout sans aucune cicatrice : une fois enlevé, la zone était bien lisse et sans tache. Depuis, je continue la même routine de soin contour de l’oeil qu’auparavant et plus aucun grain de milium n’a pointé le bout de son nez. J’ai bien évidemment oublié l’opération serviette, n’en ayant plus besoin pour le moment.

Le soin qui pourrait peut-être aider

Si la simple action de masser avec un truc rêche fonctionne, je pense que l’on peut complètement tenter le gommage sur ladite zone. Attention, le contour de l’oeil est la zone la plus fine et la plus sensible du visage : ne prenez surtout pas un gommage visage trop abrasif.

Personnellement, je recommanderais le Gommage Contact + Phyt’s, que j’ai beaucoup utilisé pour le reste du visage fut un temps. Ce gommage n’a jamais agressé ma peau sensible, je le trouve très doux. Bien que le gommage des yeux en temps normal soit totalement contre-indiqué, je pense que ça peut aider à condition d’en appliquer localement et en douceur de façon raisonnable.

A retenir :  On n’utilise pas d’aiguille, pas d’objet tranchant. On n’agit pas de façon agressive. On garde en tête que le gommage n’est pas préconisé, en vrai, pour cette zone.

On garde en tête que LA vraie solution est de filer chez un dermatologue.

A lire aussi

15 comptes Instagram coiffure à suivre

Irene

Palettes de contouring : Lesquelles choisir ?

Irene

Voici le tuto make-up le plus drôle du moment

Irene

Mon vanity beauté pour la montagne en été

Irene

Les huiles minérales sont-elles nécessaires ?

Irene

Tatouage des sourcils : le pour & le contre

Irene