le-monde-actuel.fr
Image default
Vie pratique

Cannabis à autofloraison : quels sont ses atouts ?

Il existe une grande variété de choix pour les personnes qui souhaitent démarrer dans la culture du cannabis. Toutefois, bien plus prometteuses et faciles à cultiver, les graines de cannabis à autofloraison séduisent de plus en plus ces dernières années. Leur saveur, leur intensité, leur facilité d’adaptation et leur diversité en matières de terpènes en font des best sellers sur le marché. Découvrez dans cet article les atouts indéniables des graines de cannabis à autofloraison.

Une maturité plus rapide

Le premier avantage des génétiques à autofloraison est qu’ils ont une puissance de croissance exponentielle. En effet, les graines de cannabis autofloraison ne vont nécessiter que quelques mois pour donner des bourgeons (environ 7 à 10 mois), ce qui permet d’avoir plusieurs récoltes dans l’année. A contrario, un plan de cannabis ordinaire ne pourra offrir un rendement qu’une fois par an. Cela s’explique par une phase de croissance courte et une floraison plus rapide.

Des besoins en nutriments minimes

Les variétés de cannabis à autofloraison étant aptes à croître quasiment sans « aide », de manière automatique, il est logique qu’elle n’ait pas besoin d’engrais en quantité. En effet, ces types de cultures peuvent se développer facilement dans les environnements les moins nutritifs qui soient. Cela est justifié par leur petite taille et leur phase de croissance très courte. Elles puisent en outre cette particularité dans leurs gènes et n’auront besoin que d’un substrat simple, mais efficace pour donner des bourgeons de toute beauté.

Une résistance à toute épreuve

Les graines de cannabis à autofloraison doivent leur incroyable robustesse à leur génétique. En effet, elles proviennent du cannabis ruderalis qui était une variété exposée au froid nordique et aux conditions drastique. Cette spécificité fait que les graines en autofloraison résistent particulièrement bien aux conditions extrêmes que ce soit du point de vue du climat, des nuisibles ou du terrain. Cette capacité à proliférer, même dans les endroits les moins appropriés en fait une variété de cannabis idéale pour les débutants.

Pas d’inquiétude concernant l’éclairage

Contrairement aux cultures photopériodiques, le cannabis à autofloraison offre bien plus de flexibilité quant à ses besoins en luminosité. Cultivable aussi bien en extérieur qu’en intérieur, il est possible d’envisager plusieurs formules pour apporter aux plans l’éclairage dont ils ont besoin. En effet, pour obtenir un rendement optimal tout en assurant des économies d’énergies, le cycle lumineux peut être choisi différemment. 18h de jour pour 6h de nuit, une exposition 24h/24 ou encore 12h de jour pour 12h de nuit, tout dépend du budget et des objectifs en terme de rendement que vous souhaitez atteindre.

Des plantes d’une grande discrétion

Les graines de cannabis en autofloraison permettent d’obtenir des plans d’une grande discrétion. En effet, quelle que soit la variété que vous aurez décidé de travailler, les plantes excédent rarement les 100 cm. Cette spécificité permet aux cultivateurs de pouvoir tenir leurs cultures à l’abri, mais aussi de pouvoir les faire déménager plus facilement. Cette taille minimaliste n’est en rien un frein à la qualité et au rendement des graines de cannabis en autofloraison. Bien au contraire.

A lire aussi

Créer un CV convaincant : pourquoi utiliser les sites pour faire votre CV ?

Tambi

Comment partir étudier au Canada

Journal

Pourquoi l’inox reste une valeur sûre en France ?

Journal

Guide Pratique : Comment ranger son bureau ?

Tambi

Tout savoir sur le cuir

Tambi

Connaître le positionnement de son site sur Google : pourquoi et comment ?

Tambi