le-monde-actuel.fr
Image default
Forme & Beauté

8 signes qui montrent que vous vous entraînez trop…

By Footbridge on 03/05/2011

Si vous êtes nouveau sur ce blog, vous pouvez vous abonner au feed RSS. Merci et bonne visite !

L’exercice et le surentraînement

Un bon programme de musculation devrait pouvoir vous permettre d’alterner périodes d’entraînement et période de repos, afin de laisser le temps aux muscles de récupérer en vue de la prochaine séance… Sinon, vous vous exposez au surentraînement, et dans cet état votre corps ne sera pas capable de progresser ! Comment savoir si vous êtes en état de surentraînement ? Voici 8 symptômes, 8 signes, qui peuvent vous révéler qu’il est temps de lever le pied pour obtenir de meilleurs résultats !

Vous vous entrainez trop si…

1.     Vous êtes incapable de terminer votre entrainement ou vos séries : s’il est normal et sain de pousser les séries jusqu’à l’échec musculaire, si jamais vous constatez une régression (autrement dit vous échouez plus rapidement qu’avant sur un exercice, avec un poids similaire ou inférieur), et que cette régression est récurrente (régresser une fois n’est pas un problème, par contre si cela se répète, là c’est plus gênant), alors vous êtes peut être en train de passer en surentraînement.

2.     Vous ressentez des douleurs persistantes dans les muscles ou les articulations : notre corps reste quand même une très belle machine… si sur certains exercices, vous ressentez une douleur et que changer la forme ou la façon d’exécuter l’exercice ne résout pas le problème, alors c’est que vous sollicitez trop fortement ce muscle ou cet articulation : votre corps n’arrive plus à suivre et vous êtes en surentraînement.

3.     Vous ne vous sentez pas « bien » après l’entraînement : après une bonne séance d’entraînement, vous devriez ressentir un peu de fatigue, certes, mais de la « bonne » fatigue. Autrement dit, vous devriez vous sentir bien, avoir un sentiment d’avoir fait quelque chose de bien et de bon, ressentir une certaine satisfaction. C’est normal : le corps libère par l’exercice physique des endorphines, qui vous donne cette sensation de vous sentir bien dans votre peau et votre corps après l’entraînement. Si vous vous sentez léthargique, déprimé ou pas bien dans votre peau, alors il est temps de lever le pied.

4.     Vos résultats régressent, malgré vos entrainements : un excès d’entraînement peut causer un déséquilibre hormonal au sein de votre corps. Cela entraine un état où vous allez prendre de la graisse et perdre en définition, notamment au niveau de la ceinture abdominale. Ce qui peut donc arriver, en cas de surentraînement, c’est que malgré des entrainements plus fréquents ou plus intensifs, vous ne voyez aucun progrès, ou pire une régression dans votre apparence… la raison : vous vous entrainez trop !

5.     Vous tombez malade plus souvent : maux de gorge, éternuement… si vous vous entrainez trop, votre système immunitaire peut être mise à rude épreuve, et dans un état affaibli, vous serez plus sensible aux microbes et bactéries de votre environnement. Si vous vous levez le matin avec la gorge enrouée, ou le nez qui coule, alors que vous n’êtes normalement que rarement malade, c’est peut être parce que vous êtes en surentraînement.

6.     Vous dormez mal et/ou vous vous sentez fatigué : Face à une situation de surentraînement, le corps peut aussi réagir chez certaines personnes avec un réflexe instinctif. Si vous mettez trop de stress sur votre corps, ce dernier va réagir en augmentant naturellement son niveau d’excitation pour s’adapter, ce qui créé une situation de « surexcitation » permanente. Résultat : difficile de fermer l’œil la nuit et au final donc une situation de fatigue permanente et chronique. Si vous ressentez cela, peut être est-ce parce que vous vous entrainez trop !

7.     Vous perdez l’appétit : Un symptôme que l’on trouve également chez les athlètes qui s’entraînent trop c’est une perte d’appétit, une difficulté à manger et à récupérer. Si jamais vous vous trouvez à perdre l’appétit, alors il est peut être temps de se reposer un peu…

8.     Vous ressentez des maux de tête et des nausées : D’autres effets sur le corps en cas de surentraînement, ce sont des symptômes de maux de tête et de nausées. Si jamais vous commencez à les ressentir de façon fréquente, notamment après les entrainements, alors peut être que vous sollicitez un peu trop votre corps !

Si jamais vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, en rapport avec votre routine d’entraînement, alors vous êtes peut être en train de vous surentraîner. Il est temps d’alléger votre routine, pour pouvoir retrouver une dynamique positive et renouer avec le progrès vers votre corps de rêve ! Vous trouverez des conseils pour éviter le surentraînement dans cet article.

A vos succès sportifs !

Fabien

Comments

comments

A lire aussi

Conseil Muscu site et blog de conseils pour la musculation et la forme !

Irene

Les mouvements de la Force Athlétique 1/3 : le Squat (Flexion de Jambes)

Irene

Comment choisir sa salle de musculation ?

Irene

Perdre 10 kilos en 1 mois : Les 3 étapes prouvés Scientifiquement !

Irene

Le coaching sportif pour particuliers pour radicalement changer de vie !

Journal

Steroide = danger !

Irene