le-monde-actuel.fr
Image default
Santé & Bien-être

Comment mesurer votre IMG

By Footbridge on 28/07/2013

Si vous êtes nouveau sur ce blog, vous pouvez vous abonner au feed RSS. Merci et bonne visite !

Comment mesure la masse grasse ?

Dans notre précédent article intitulé « Comment calculer votre poids idéal », nous tenions compte du pourcentage de masse grasse. Voyons ensemble quelles sont les différentes méthodes pour mesurer votre IMG (Indice de Masse Grasse) et quelles sont leurs avantages et leurs inconvénients.

La mesure des plis cutanés

Vous pincez entre vos doigts l’épaisseur des plis cutanés au-dessus du nombril ou au niveau du ventre puis vous mesurez l’épaisseur des plis avec une pince à mesurer le pourcentage de masse grasse. La mesure se fait en millimètres. En tenant compte de votre âge et de votre sexe, reportez-vous aux indications données par le tableau qui vous donnera votre pourcentage de masse grasse.

Les plus : C’est une méthode précise, fiable et pratique que vous pouvez répéter aussi souvent que vous le souhaitez.

Les moins : Pour éviter que vos mesures varient, il faut prendre soin de mesurer l’épaisseur des plis cutanés au même endroit à chaque fois. Pour bien faire, il vaut mieux faire appel à un professionnel du fitness pour avoir une mesure bien précise. Pour des personnes étant en surpoids de plus de 16 kg, la mesure devient moins fiable.

L’analyse d’impédance bioélectrique

L’impédance bioélectrique mesure l’opposition d’un circuit électrique au passage d’un courant à travers le corps. Les muscles sont d’excellents conducteurs comme ils ont une forte teneur en eau. Par contre, la masse grasse n’a pas une forte conductibilité car elle contient très peu d’eau. La mesure se fait à partir de la force de l’impédance selon la taille et le poids. L’estimation se base sur l’échelle de valeurs de l’impédance bioélectrique en prenant en compte la taille et le poids de l’individu. Vous avez ainsi votre pourcentage de masse corporelle maigre et votre pourcentage de masse grasse.

Les plus : C’est une méthode peu onéreuse et facile à mettre en œuvre.

Les moins : L’hydratation a un impact sur la précision de la mesure. Le résultat peut donc varier selon votre taux d’hydratation.

Les mesures anthropométriques

Pour estimer l’IMG, on mesure le tour de taille, le cou et la hauteur pour les hommes et les hanches, le cou et la hauteur pour les femmes.

Les plus : C’est une méthode facile et très bon marché.

Les moins : Le pourcentage de masse grasse n’est pas mesuré directement avec cette méthode.

La pesée hydrostatique

Avec cette méthode, vous êtes submergé dans une cuve d’eau. Comme les muscles et les os sont plus denses que l’eau, une personne avec un plus grand pourcentage de masse maigre pèsera plus dans l’eau et aura un IMG plus faible. Et inversement, une personne avec un pourcentage élevé de masse grasse sera plus légère dans l’eau.

Les plus : C’est une méthode très fiable et très précise.

Les moins : Néanmoins, cette technique est onéreuse et peu pratique. Vous ne pouvez pas répéter vos mesures autant que vous le souhaitez.

L’absorptiométrie biénergétique à rayons X

Cette technique consiste à mesurer l’atténuation de deux faisceaux de rayon X d’énergie différente à travers les tissus mous (les organes) et durs (les os).

Les plus : La mesure est très précise.

Les moins : C’est une technique qui coûte cher et qu’on ne peut pas répéter souvent.

Le calcul de l’IMG

Si vous voulez avoir une idée de votre IMG, vous pouvez procéder au calcul suivant :

IMG = (1,2 X Masse en kg / Taille en mètres au carré) + (0,23 X âge en années) – (10,8 X 0 pour une femme ou 1 pour un homme) – 5,4

Vous obtenez un résultat en pourcentage. Comparez ce résultat au tableau suivant :

Femme Homme
< 25 % : trop maigre < 15 % : trop maigre
25-30 % : normale 15-20 % : normal
> 30 % : trop de masse grasse > 20 % : trop de masse grasse

Les plus : Méthode pratique qu’on peut faire soi-même.

Les moins : Ce calcul vous donne une estimation générale par rapport à des études des populations et ne donne pas votre IMG au cas par cas.

Vous savez à présent comment mesurer votre IMG et vous pouvez vous reporter à notre article « Comment calculer votre poids idéal » pour peaufiner vos objectifs fitness ! Et pour diminuer, ce sera exercices, nutrition, bruleurs et tout ce qui s’en suit. Bon été à tous !

Comments

comments

A lire aussi

10 exercices pour faire un entraînement fonctionnel (1/2)

Irene

La chirurgie esthétique peut vous aider à vous sentir mieux

Journal

Cigarette électronique : on mise sur sa santé

Journal

La protéine de soja en nutrition et musculation

Irene

Quels sont les bienfaits des purificateurs d’air pour la santé ?

administrateur

Pourquoi s’installer dans le nord de l’Auvergne ?

Journal