le-monde-actuel.fr
Image default
Vie pratique

Les différents outils d’élagage et leurs rôles

Les différents outils d’élagage et leurs rôles
Notez cet article

Afin d’assurer ses fonctions, un élagueur a besoin des matériels spécialisés. Quels sont-ils ? Et à quoi ils servent ? Cet article vous informe sur les différents outils d’élagage ainsi que leurs rôles. Ci-après les détails y afférents.

La scie à élaguer

La scie d’élagage est premier matériel qu’un élagueur comme https://www.jardinier-paysagiste-31.fr/ doit impérativement posséder. Il en a besoin pour couper les branches. Ne pesant que 1 Kg, elle est très facile à manier. Dotée d’une lame tranchante, elle est capable de trancher même les branches les plus dures. Elle est efficace dans la taille des branches excédant les 40 mm de diamètre. On distingue trois types de scies, dont la scie fixe, la scie couteau ou pliante, ainsi que la scie rétractable ressemblant à un cutter. Quant à la lame, elle peut avoir un aspect droit ou à courbes.

Le sécateur

Il est utile pour couper les branches de taille minuscule, dont la taille ne dépasse pas 2 centimètres de diamètre. Il peut également servir pour sectionner les feuilles fanées. L’atout d’employer un sécateur réside dans sa précision ainsi que dans la netteté de la taille. Il peut être utilisé avec une seule main. On distingue deux types de sécateurs, dont le sécateur à lames croissantes et le sécateur à enclume. Le premier ressemble à une paire de ciseaux. Il est adapté aux bois vivants. Le second est constitué d’une lame beaucoup plus épaisse et tranchante des deux côtés. Il convient au bois sec ou mort. Le choix du sécateur doit être défini en fonction de la taille de la main de son utilisateur pour faciliter le déblocage et le verrouillage.

Le coupe-branches

Aussi appelé ébrancheur, il convient pour découper facilement les branches mesurant entre 20 et 60 millimètres de diamètre. Il ne requiert pas de gros effort. Il existe différents modèles de coupe-branches. Et la spécificité en dépend. En effet, certains sont dotés de lames croissantes, un peu courbées. Ils sont destinés aux bois tendres et permettent d’obtenir  une coupe bien droite. D’autres sont dotés de lames à enclume, ressemblant fortement à celles d’un sécateur. Pour ce genre de modèle, l’une des lames est fixe tandis que l’autre est mobile. Celui-ci convient aux bois durs. Grâce au système à crémaillère, le coupe-branche ne requiert aucun effort physique pour s’exécuter.

L’échenilloir

Il s’agit d’un matériel manuel, particulièrement conçu pour atteindre les branches situées en hauteur. L’échenilloir est formé d’une manche télescopique ou d’une perche, ainsi que d’un sécateur apte à sectionner les branches de 4 centimètres de diamètres. Ce dernier peut être déclenché à partir d’une cordelette déjà fournie. Depuis le sol, il peut atteindre entre 3 et 6 mètres de haut. Ainsi, il n’est plus nécessaire de grimper sur l’arbre pour élaguer. Toutes les opérations peuvent être faites depuis le sol. Cependant, l’élagueur est plus en sécurité vu qu’il ne se sert ni d’échelle ni d’escabeau. Mais, afin de contrôler la chute des branches, il est indispensable d’appliquer des mesures sécuritaires.

La cisaille

La cisaille est une version gigantesque des ciseaux. Sa forme est particulièrement conçue pour protéger les doigts de l’élagueur durant la taille. En effet, les poignées sont écartées. Le choix de la lame doit être défini en fonction de l’utilisation. Optez pour les lames droites lorsque les bois sont tendres, les lames ondulées quand les bois sont durs et les lames droites crantées pour une utilisation intensive.

A lire aussi

Connaître le positionnement de son site sur Google : pourquoi et comment ?

Tambi

Comment choisir son agence d’intérim

Journal

Guide Pratique : Comment ranger son bureau ?

Tambi

Comment partir étudier au Canada

Journal

Travaux d’élagage : opérations grandioses nécessitant des précautions

Tambi

Comment recruter du personnel pour les aides à domicile ?

administrateur