le-monde-actuel.fr
Image default
Lifestyle

L’homéoplasmine est un médicament, et pas un produit de beauté

Pour le coup, on ne va pas se mentir : j’ai déjà recommandé l’Homéoplasmine sur « Le Monde Actuel ». C’était dans un article expliquant comment soigner sa peau quand on est malade, daté de 2015. L’article de The Conversation à ce sujet posté il y a quelques jours m’a incité à vous en parler. Histoire que l’on soit toutes d’accord.

Comment utilise t-on l’Homéoplasmine côté beauté ?

Nous sommes nombreuses à détourner l’usage initial du produit pour en faire un produit de beauté épatant, qui hydrate et repulpe les lèvres en deux temps trois mouvements. Mais ce n’est pas tout, certains le préconisent aussi en cas de coup de soleil, de feu de rasoir franchement désagréable, pour fixer les sourcils ou en produit magique pour donner un effet glowy au visage.

En fait, l’intérêt skincare/makeup pour l’Homéoplasmine vient initialement des maquilleurs professionnels qui l’ont jugé très pratique pour dépanner sur un shooting ou en backstage de défilé. C’est ensuite que la pommade a été connue de cette façon-ci par le grand public.

La pommade Homéoplasmine est un médicament

Qui n’est pas dispo sur ordonnance, certes… mais c’est un médicament homéopathique malgré tout.  » La pommade Homéoplasmine contient les ingrédients suivants : des substances actives (teinture de souci des jardins 0,1 %, teinture de phytolaque 0,3 %, teinture de bryone 0,1 %, teinture de benjoin du Laos 0,1 %, acide borique 4,0 %), toutes incorporées dans de la vaseline. », expliquent Céline Couteau et Laurence Coiffard.

Et la notice de la pommade le stipule clairement : « En raison de la présence d’acide borique, ce médicament ne doit pas être utilisé de façon prolongée ni répétée, sur une peau lésée (notamment brûlée), sur une grande surface, en pansement occlusif (fermé) en particulier chez l’enfant. ». Au-delà de ça, les risques d’ingestion dans le cas d’une Homéoplasmine-baume à lèvres pourrait aussi poser problème.

Bref, il est de bon ton de rappeler que cette pommade est un médicament et que son détournement ne doit être fait que dans certaines situations rares et exceptionnelles. Le mieux est de vous tourner vers de la simple vaseline qui vous permettra d’obtenir les mêmes résultats makeup, sans prise de risque.

CLIQUEZ ICI POUR + DE NEWS BEAUTE

Tags: homéoplasmine, vaseline

A lire aussi

Coloration permanente vs semi-permanente : Quelles différences ?

Irene

La crème solaire en ville : pourquoi c’est important ?

Irene

Camoufler l’acné : les meilleures astuces des pros

Irene

Adieu l’acné : oui, je t’ai vaincue !!!

Irene

L’huile de coco pour blanchir les dents : la technique de l’oil pulling

Irene

Les bons plans beauté de la Hair & Beauty Week

Irene