le-monde-actuel.fr
Arts & Culture

Ouvrir sa galerie d’art, comment faire pour se lancer ?

Ouvrir sa galerie d’art, comment faire pour se lancer ?
5 (100%) 1 vote

Vous avez toujours voulu créer votre propre galerie, mais vous ne savez pas par où commencer ? Au cours de ces dernières années, des galeristes ont aussi débuté dans ce domaine et ils ont opté pour l’ouverture de leur galerie dans leur propre maison pour lancer leurs activités. Parmi eux, le plus connus de tous est certainement le galeriste français Pascal Robaglia.

Quand il n’organise pas d’expositions avec des contributeurs et des supporters Robaglia est également un sportif de haut niveau spécialisé dans le sport extrême. Mais l’art a toujours été sa principale motivation. Dans ce qui suit, nous allons vous présentez comment fait Pascal Robaglia pour être au summum de sa carrière actuellement.

Trouvez le bon espace

La meilleure chose à faire est que vous n’avez pas à commencer par le traditionnel « cube blanc » vide. Pour Pascal Robaglia, il avait commencé par son confortable penthouse situé à Neuilly. Ce lieu est parfaitement fonctionnel en tant que maison et espace de travail. A cette époque, c’était un endroit intemporel avec une vue insensée sur la ville de Paris. Les œuvres s’accrochent aux œuvres d’art et aux décors déjà présents. De quoi donner une touche unique à chaque objet.

Commencez petit, le reste suivra !

Pascal Robaglia avait servit des encarts publicitaires dans le Figaro, c’était tout à fait normal lorsqu’Internet ne faisait pas encore partie du quotidien de beaucoup de monde dans les années 90. Pour vous, vous pouvez vous servir de votre cercle d’amis, vos réseaux sociaux pour promouvoir votre galerie et la présenter tel un endroit qui attire vos cibles, et cela en foction de l’objectif que vous vous êtes fixé. Votre cercle amenera de nouvelles personnes, et de bouche à oreille, vous pourrez réaliser des prouesses !

Vous n’avez pas besoin d’un budget énorme

Vous pensez peut-être que le démarrage d’une galerie est un investissement majeur avec de gros frais pour louer un grand espace, embaucher du personnel et pour acheter des fûts de champagne pour attirer les collectionneurs raffinés. Rien de tout cela n’est nécessaire lorsque vous le faites chez vous. Ce genre de galerie fonctionne sur la bonne volonté plutôt que des tas d’argent.

Mais cela demande du dévouement. Si c’est vraiment votre passion, vous trouverez des artistes prêts à montrer sans frais, à venir personnellement pour installer ou envoyer des œuvres par la poste, le tout sans frais généraux élevés. Ensuite, tout ce dont vous avez vraiment besoin, ce sont des murs et de l’espace au sol ; il suffit d’ajouter une table de livre d’invité pour vous connecter à l’entrée.

Vous pouvez projeter sur n’importe quel mur vierge, ou épingler une photo non encadrée, personnaliser le logo et le lister vous-même, demander à un ami étudiant en art d’écrire le synopsis, aux artistes de fournir leurs propres descriptions et biographies, et le tour est joué. Avec le temps, vous pouvez entrer en collaboration avec des galeristes de votre région comme ce qu’à fait Pascal Robaglia.