le-monde-actuel.fr
Image default
Cuisine et Alimentation

Protéines contre stéroïdes

By Footbridge on 25/11/2010

Si vous êtes nouveau sur ce blog, vous pouvez vous abonner au feed RSS. Merci et bonne visite !

Produits, protéines, stéroïdes, comment s’y retrouver ?

Dès qu’on s’intéresse un peu à la musculation, on peut voir partout les produits, les « pots » de poudre que proposent les magasins de nutrition sportive et même certaines pharmacies aujourd’hui. Alors est-ce qu’il faut en prendre de ces poudres ? Est-ce nécessaire ? Est-ce que ce sont des produits dopants ?

Les protéines en poudre

Les protéines, on en a déjà parlé sur ce blog, dans l’article sur « Les Bases de la Nutrition ». Des protéines, on en trouve partout, dans tous nos aliments, et plus particulièrement dans les viandes, les œufs ou les produits laitiers. Comme on l’a vu, les protéines permettent de « construire » le muscle, elles sont donc à favoriser dans le cadre d’un régime sportif.

Ce qu’on peut trouver comme « produit » dans le commerce, ce sont en fait des suppléments, ou des compléments alimentaires à base de protéine en poudre, qui est en générale concentrée entre 80 et 95% (autrement dit 100g de poudre contient 80 à 95g de protéine). Ce n’est pas de la protéine « pure » mais on s’en rapproche.

Est ce que c’est dangereux ? Ce sont en fait quasiment les mêmes protéines que celles que l’on peut trouver dans l’alimentation, si ce n’est qu’elles sont plus « concentrées » pour faire simple. Ce n’est donc pas plus dangereux que les protéines de notre alimentation et il faut bien sur qu’elles soient correctement dosées au sein d’une alimentation équilibrée pour obtenir des résultats.

A quoi servent ces protéines ? En fait, elles permettent de se simplifier la vie et de gagner du temps sur la préparation des repas du régime du sportif : ce sont des substituts qui viennent remplacer, sur un repas, la dose de protéine qui proviendrait sinon d’œufs, de viande ou de laitage. En lieu et place, on peut prendre de la protéine en poudre, avec de l’eau ou du lait, selon les préférences et la notice d’utilisation du produit.

La protéine en poudre, ce n’est donc pas un produit dopant, mais un substitut de repas. Attention tout de même : toute votre alimentation ne devrait pas être basée sur des substituts ! Il faut garder un équilibre entre les repas « solides » et les repas « en poudre ». 20 à 40% de votre alimentation peut se faire sous forme de substituts, le reste sous forme de vrais repas solides équilibrés. Sinon, non seulement vous risquez des carences, mais en plus, vous allez très vite vous lasser de la poudre (même si certaines marques sont très bonnes). On peut même pour les puristes y arriver sans protéine, uniquement en réglant proprement une alimentation « normale ». Cela demande tout de même de sacrées assiettes dosées en protéines de façon régulière et c’est donc en général plus pratique d’opter pour un mix suppléments/alimentation normale.

Et les stéroïdes alors ?

On en parle beaucoup mais sans jamais vraiment dire ce que c’est. Les stéroïdes, qui est le raccourci pour stéroïdes anabolisants, c’est une copie de synthèse de la molécule de testostérone, l’hormone mâle. C’est un produit à usage médical et donc restreint. Un médecin peut prescrire des stéroïdes à un patient qui souffre de problèmes cliniques (même si dans la pratique peu le font à cause des effets secondaires). L’achat de ces produits hors prescription médicale est donc illégal et répréhensible par la loi. Il est considéré comme produit « dopant » par de nombreuses institutions sportives.

Alors, évidemment comme tout médicament, il a des effets sur le corps, forcément. Cela stimule les niveaux de testostérone, avec tout ce que cela implique comme changements dans la morphologie. Mais les stéroïdes ont aussi des effets secondaires : d’abord il y a une dépendance qui s’installe : tant que l’on prend les stéroïdes, les résultats sont là, dès qu’on arrête tout disparaît.  Il y a également en cas d’arrêt, à cause de la baisse soudaine des niveaux hormonaux, un risque de dépression. Les autres effets secondaires médicaux vont des plus bénins (saignements de nez, crampes, agressivité, diarrhée, nausée, vomissement) aux plus sérieux (risque d’accidents cardio-vasculaires, de tumeurs). Et surtout il y a un risque d’être dans l’illégalité la plus totale en cherchant à s’en procurer.

Prendre des stéroïdes, c’est chercher à prendre un raccourci médicamenteux dangereux pour avoir des résultats. C’est chercher à « tricher » et cela n’apporte rien d’autres que des problèmes de santé qui peuvent s’avérer extrêmement graves.  C’est le bon programme, la bonne hygiène de vie, qui vous apportera vos résultats sur le long terme, pas une pilule ou une seringue magique.

Pour conclure, on peut dire que les protéines en poudre que l’on trouve dans les boutiques spécialisées et en pharmacie sont « safe », autrement dit, elles sont propres à la consommation, approuvées par les autorités sanitaires et peuvent être utilisées dans des doses raisonnables en suppléments de repas pour arriver plus facilement au régime optimum. Cela implique bien sur de savoir ce que l’on fait et de ne  pas les prendre n’importe comment !

A l’inverse, les produits illégaux, dopants et dangereux, comme les stéroïdes sont dangereux et ce jeu là n’en vaut vraiment pas la chandelle.

A vos succès sportifs !

Fabien

A lire aussi

Guide de survie au Starbucks

Irene

3 Coupe Faim Puissants ? Mythe et Réalité

Irene

Perdre 10 kilos en 3 mois : Ce que vous devez savoir : Les 3 étapes prouvés Scientifiquement !

Irene

Piment de Cayenne pour Maigrir ? (Vidéo) : Les 3 étapes prouvés Scientifiquement !

Irene

Les origines de la recette du Mojito

Tambi

Perdre 10 Kilos en 3 semaines : Conseils/Avis : Les 3 étapes prouvés Scientifiquement !

Irene