le-monde-actuel.fr
Vie pratique

Comment et pourquoi investir dans l’acquisition d’un vignoble dans le Languedoc-Roussillon ?

Comment et pourquoi investir dans l’acquisition d’un vignoble dans le Languedoc-Roussillon ?
Notez cet article

La filière viticole attire de plus en plus d’investisseurs en raison de la sécurité que représente ce type de placement financier et de la place du vin dans la culture française. Quelles ont les options possibles et comment fructifier son argent dans cette filière ?

Les bonnes raisons d’investir dans la vigne

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas indispensable de posséder des millions d’euros pour investir dans une propriété viticole. En effet, on peut parfaitement acquérir des parts dans un vignoble en passant par un groupement foncier viticole (GFV). Cela permet de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux (impôt sur la fortune immobilière, transmission, succession) et ce type d’investissement peut se bonifier avec le temps, à la manière d’un grand cru.

Mettre son argent dans un GFV donne la possibilité de diversifier ses produits d’épargne. L’exploitation d’une part d’un ou de plusieurs vignoble est confiée à un viticulteur professionnel, ce qui permet d’éviter un grand nombre de contraintes. Les revenus issus du fermage sont distribués aux investisseurs en fonction de leur nombre de part, et ce sous forme de bouteilles ou de rémunération financière. Par ailleurs, grâce à la bonne santé du secteur viticole, les investisseurs prennent moins de risque même si le capital n’est pas garanti.

Le prix d’une part de GFV varie en fonction de la localisation du vignoble et de la qualité de l’appellation. Il se situe entre quelques milliers et plusieurs centaines de milliers d’euros. Ces groupements sont présents dans tous les terroirs français. Le Bordelais remporte la palme avec quatre investissements sur cinq. Si le rendement de ce tpe d’investissement est en moyenne de 2% frais déduits, la rémunération en bouteilles peut nettement être plus rentable sur le long terme. La plus-value peut également être conséquente en cas de revente, particulièrement si le vignoble a une bonne notoriété. Certaines AOP ont gagné plus de 500% du prix de l’hectare en deux décennies !

Le Languedoc-Roussillon, une région dédiée à la viticulture

Vous projetez de vous lancer dans la viticulture ? Donnez vie à votre projet en mettant vos économies dans un vignoble à vendre en Languedoc-Roussillon, une grande région viticole située dans le sud-ouest de la France. Le vin y est produit dans les départements des Pyrénées-Orientales, de l’Aude, de l’Hérault et du Gard sur une superficie de 246 000 hectares classés en AOC-AOP.

Le Languedoc-Roussillon concentre toutes les caractéristiques favorables à la culture de la vigne : climat de type méditerranéen, sols argilo-calcaire, alluvionnaires ou schisteux et techniques bien implantées. Des cépages nobles font également la réputation de la région : pour le vin rouge, le mourvèdre, la syrah, le grenache et le cinsault, et pour le vin blanc, la marsanne, la roussanne et le bourboulenc. Le rendement varie de 20 hl à 60 hl/ha, et la production annuelle est d’environ 12 millions de litres. La région possède 26 appellations AOC.

Related posts

Conseils pratiques pour prendre un taxi en France

Qu’est ce qu’une agence de marketing digital ?

Tout connaître sur le bilan de compétences