le-monde-actuel.fr
Image default
Santé & Bien-être

hypnosédation

L’hypnosédation est une pratique utilisée par les médecins depuis les années 90 pour aider les patients avant une opération.

Je vous ai récemment parlé de l’hypnose médicale et le thème d’aujourd’hui est une autre belle preuve de l’importance et de l’efficacité de l’hypnose dans le domaine de la médecine.

L’hypnosédation ou l’anesthésie par hypnose, vous connaissez ?

Je vous explique comment ça se passe.

Qu’est-ce que l’hypnosédation ?

Je le définirais comme une méthode qui consiste à anesthésier un patient avant une opération grâce à l’outil qu’est l’hypnose.

Pour la petite histoire, Elle a été mise au point en 1992 exactement, et est surtout pratiquée au Centre Hospitalier Universitaire de Liège, en Belgique.

L’outil est utilisé pour préparer le patient au niveau de subconscient, afin que les interventions chirurgicales ne lui fassent pas souffrir.

Dans quels cas peut-on utiliser l’hypnosédation ?

Je préfère être clair là-dessus, cette pratique n’est pas systématiquement efficace pour tous les actes chirurgicaux.

En fait, la méthode ne peut être utilisée que pour les opérations relativement simples, nécessitant une anesthésie locale.

À noter que l’hypnosédation ne dispense pas le patient d’un médicament, sauf qu’ici, c’est un médicament qui lui permettra de se détendre facilement qu’on lui administre.

Comment se déroule une l’hypnosédation ?

Le médicament pour la détente doit être pris une heure avant l’opération, une fois dans le bloc opératoire, on diffuse de la musique qui permettra au patient de se détacher de l’environnement.

Le son des appareils dans la salle d’opération doit être diminué et les chirurgiens doivent chuchoter pour parler entre eux pendant que l’hypnotiste emmène le patient dans un état d’hyperconcentration détendue.

5 à 10 minutes après, on peut utiliser l’anesthésiant local et se profiler petit à petit vers l’opération proprement dite.

Selon les spécialistes, l’anesthésie sous hypnose présente également quelques avantages par rapport  aux méthodes classiques.

Généralement, les patients gardent un bon souvenir de leurs opérations et ressentent moins de douleurs après, ce qui est très important pour la récupération.

Si vous n’avez pas de contre-indications concernant les anesthésies locales, je vous conseille vivement l’hypnosédation.

Photo © freedigitalphotos.net

A lire aussi

La mélancolie anxieuse : Comment en guérir grâce au subconscient ?

Irene

Procrastination pathologique : La solution pour arrêter une bonne fois pour toutes !

Irene

Comment lâcher prise et se sentir bien avec soi-même ?

Irene

Programmer son subconscient pour oublier le passé ?

Irene

Présentation du métier de médecin radiologue

Journal

Hormone qui fait GROSSIR (Vidéo)

Irene