le-monde-actuel.fr
Image default
Cuisine et Alimentation

Les origines de la recette du Mojito

Les origines de la recette du Mojito
Notez cet article

Avec sa fraîcheur exquise, le Mojito est le cocktail star de la saison estivale. Bien qu’il soit très tendance et surtout apprécié des jeunes fêtards, le Mojito est plus âgé que l’on croit. La préparation originale qui connaît toujours un énorme succès et qui sert de base dans l’élaboration les meilleures déclinaisons des recettes de Mojito est née au XVIème siècle.

La naissance de la recette de base du Mojito

Vers 1585, le corsaire anglais Francis Drake a débarqué à Cuba et plus précisément à La Havane. Pendant ses périodes de détente, Il appréciait de déguster un curieux cocktail qu’il a lui-même inventé. Son rafraîchissement était composé de tafia (un rhum industriel formulé à base de résidus de sucrerie) qu’il agrémentait de quelques feuilles de menthe pressées pour adoucir le goût. Ses compères ont aussi adopté la boisson qui a fini par conquérir les habitants de La Havane et du pays tout entier. Selon l’histoire, le cocktail du corsaire Drake est même devenu une boisson à la mode, servi dans les bars les plus populaires de Cuba.

De l’eau pétillante et de la glace ont été ajoutées au mélange pour offrir un caractère plus recherché au cocktail. Cette boisson est toujours servie dans certains bars sous le nom de « Drake » ou « El Draque ». Un siècle plus tard, la recette a encore connu une évolution. La tafia est remplacée par du rhum. Du jus de citron vert est également ajouté au mélange rhum, eau pétillante, glace, feuilles de menthe écrasées. Et voilà la recette du Mojito cubain, telle qu’on la connaît aujourd’hui et qui constitue la base de toutes les autres déclinaisons Mojito recettes.

L’exportation de la recette du Mojito dans le monde

Baptisé « cocktail national de Cuba » en 1920, le Mojito est devenu l’emblème du pays. La boisson est proposée dans les bars les plus huppés de Cuba et notamment à « la Floridita » et « la Bodeguita del Medio ». Ces établissements sont fréquentés par des célébrités telles l’écrivain nord-américain Ernest Hemingway, la chanteuse – actrice – mannequin française Brigitte Bardot. Ces personnalités ont exporté le Mojito aux USA et en Europe dans les années 1960. Le succès du Mojito en France résulte de la réussite d’une grande campagne de communication pour la promotion d’une célèbre marque de rhum cubain.

D’où vient le nom Mojito ?

Les origines de l’appellation « Mojito » sont controversées. Certaines histoires racontent que ce nom proviendrait du terme « mojo » qui désigne un mélange traditionnel cubain à base de jus de citron vert utilisé pour relever le goût des plats. Selon cette hypothèse, la boisson aurait donc été nommée « Mojito » au XXème siècle lorsque la recette a été modifiée, en ajoutant le jus de citron vert. D’autres récits associent le nom « Mojito » au mot « Mojo » issu du dialecte parlé par les esclaves qui travaillaient dans les champs de canne à sucre. « Mojo » se traduit mauvais sort et fait surement référence à la véritable vénération que les Cubains et les étrangers vouent au cocktail.

A lire aussi

Manger au restaurant sans se ruiner

Journal

Gastronomie bretonne : 6 spécialités qui vont vous mettre l’eau à la bouche

Journal