le-monde-actuel.fr
Image default
Santé & Bien-être

Qu’est-ce que le métabolisme ?

By Footbridge on 14/08/2012

Si vous êtes nouveau sur ce blog, vous pouvez vous abonner au feed RSS. Merci et bonne visite !

Le feu qui brûle les calories dans votre organisme : le métabolisme

On en parle souvent dans les programmes de nutrition : le métabolisme. Qu’est-ce que c’est exactement ? Quel est son rôle et son importance dans la prise de masse ou la perte de poids ? Comment peut-on l’influencer ?

Une définition simple

Pour faire simple, on peut dire que le métabolisme est grosso modo le nombre de calories brulées par jour. Un « haut métabolisme » c’est quelqu’un qui brule beaucoup de calories par jour. Un « bas métabolisme » c’est quelqu’un qui  en brule peu. On comprend donc l’impact du métabolisme sur la prise de masse ou la perte de poids. Quelqu’un avec un faible métabolisme aura du mal à perdre du poids et bruler les graisses, et quelqu’un avec un haut métabolisme aura du mal à prendre du poids.

Il faut savoir que le métabolisme est principalement constitué des activités « innées » : 65% des calories brulées par jour le sont pour des activités comme la respiration, la circulation. Faire fonctionner le cerveau, les reins, le cœur, constitue la majeure partie de l’utilisation des calories du corps. 10% est utilisé pour la digestion : cette quantité là dépend donc de la quantité de nourriture absorbée. Enfin, les 25% qu’il reste sont fonction des autres activités : c’est là où l’activité physique et l’exercice (cardio et musculation) entrent en ligne de compte.

Dernier élément important, comme on l’évoquait plus haut, il y a une prédisposition génétique à avoir un fort ou faible métabolisme. Certaines personnes ont donc plus de facilité que d’autres à prendre de la masse ou à sécher. Cependant, rien n’est irrévocable ou irrémédiable : si vous avez un métabolisme contraire à votre objectif, cela ne vous empêchera pas de l’atteindre… il faudra juste ruser un peu plus.

Le fonctionnement du métabolisme

Ce qu’il faut bien garder en tête, c’est que le métabolisme est fonction de la composition du corps. Au sein du corps humain, 1kg de muscle « brulera » en moyenne 28 calories tandis qu’1kg de graisse ne brulera que 6 calories. Plus vous avez de muscles, plus vous brulez de calories et plus votre métabolisme accélère. C’est pour cela qu’il ne faut jamais négliger le renforcement musculaire : si vous êtes dans un régime pour perdre du poids, certes il faut faire du cardio et surveiller son alimentation, mais il faut aussi une petite partie de renforcement musculaire : pour construire ces muscles qui vous aideront à accélérer le métabolisme et à bruler plus de calories et donc plus de graisse sur la journée.

Le métabolisme diminue avec l’âge. C’est pour cela qu’il est plus facile d’avoir un corps de rêve à 20 ans qu’à 40. Mais à nouveau rien n’est irréversible : si votre corps brule spontanément moins de calories, alors il faut compenser en rajoutant notamment en prolongeant la durée des exercices.

Une autre manière de booster le métabolisme, c’est de s’entraîner par intervalles : toutes les études sur le sujet le confirment en effet, alterner dans l’exercice cardio les périodes de faible intensité et de haute intensité permettent de bruler plus de calories et donc de booster le métabolisme. Si votre objectif est de sécher ou de perdre du poids, nous ne pouvons que vous recommander cette méthode d’entraînement.

Attention aux régimes trop drastiques ! C’est un autre enseignement du métabolisme. Si les calories que vous ingérez tombent en dessous des 1000 par jour, le corps n’en a plus vraiment assez pour assurer ses fonctions vitales. Il tourne donc au ralenti et cela ralentit donc le métabolisme au global : c’est un cercle vicieux l’organisme privé de ses calories ralentit, ce qui ralentit les fonctions permettant de bruler les calories et les graisses. Le résultat initial que l’on voulait atteindre de perte de poids est donc alors limité : on obtient l’effet inverse de ce qu’on voulait. Si votre situation fait que vous devez suivre un des ces régimes à la dure évitez de tomber sous la barre des 1000 kcal : 1200-1300 kcal ingérées par jour est beaucoup plus facile à gérer et donne de meilleurs résultats.

Enfin, dernier point : une grande partie de l’activité métabolique a lieu de nuit. C’est pendant votre sommeil que vous brulerez une partie des calories prévues par le métabolisme. Si vous voulez obtenir des résultats, il faut donc prendre soin de votre sommeil : dormez la quantité nécessaire et surtout évitez de trop charger votre dernier repas avant d’aller dormir, notamment en glucides si vous cherchez à sécher ou à perdre du poids. Pendant votre sommeil, le métabolisme va aller puiser dans les graisses pour trouver des calories à bruler. Si vous vous goinfrez de glucides le soir (une assiette de frites, une plâtrée de pates, une trop grande quantité de pain…) alors c’est cela qui sera brulé pendant la nuit, et pas les graisses.

Avec ces quelques trucs, vous pouvez booster votre métabolisme, ce qui ne pourra que vous aider à atteindre vos résultats au plus vite !

A vos succès sportifs,

Fabien

Comments

comments

A lire aussi

L’importance des micronutriments

Claude

Comment choisir une complémentaire santé

Journal

Un Draineur Efficace contre la Cellulite

Irene

Comment maigrir de 10 kilos en 2 semaines ?

administrateur

Les bases de la nutrition

Irene

Les bonnes raisons de s’installer en maison de santé pluridisciplinaire

Journal